La chaudière au gaz reste une valeur sure. Elle est intéressante dans beaucoup de situations et présente peu d’inconvénients. Elle peut utiliser diverses technologies : classique, basse température ou à condensation, cette dernière étant la plus courante.

La chaudière gaz  peut fonctionner avec du gaz naturel (ce qui est le plus pratique puisque pas de stockage de combustible) ou du gaz propane. Elle a un faible encombrement et une facilité d’utilisation et de remplacement lorsqu’elle a fait son temps.

L’investissement est le plus souvent amorti en quelques années. La chaudière au gaz naturel à condensation est peu onéreuse, que ce soit pour l’installer ou l’utiliser.

Pour optimiser ses performances, il est possible d’ajouter un programmateur et/ou un thermostat, ainsi qu’une sonde extérieure pour une régulation plus précise de chauffage. Ceci aura pour but de piloter le fonctionnement de votre chaudière gaz et l’adapter à vos habitudes de vie pour réduire votre consommation.

Mais attention, le remplacement d’une chaudière gaz est tout de même une tâche complexe et non sans risque. L’intervention d’un professionnel agréé est donc de rigueur pour que la mise en place soit effectuée suivant les normes imposées.

Si vous souhaitez également bénéficier des aides financières afférentes à ce remplacement, il est nécessaire de faire appel à un professionnel RGE.