zinguerie Roanne

Pas de bonne toiture sans bonne zinguerie.

En effet, c’est en grande partie grâce à la zinguerie que l’étanchéité de la toiture est garantie.

La zinguerie concerne non seulement la récupération des eaux de pluie et les descentes de gouttières, mais aussi l’ensemble de la toiture. Un problème de zinguerie impacte l’étanchéité de vos murs, de vos menuiseries et la protection de vos façades.

La zinguerie est exposée directement aux intempéries, il est donc recommandé d’effectuer un contrôle régulier de votre zinguerie tous les 10 ans par un professionnel, car une mauvaise zinguerie peut entraîner, à terme, des dommages conséquents.

 

Quels matériaux pour ma zinguerie ?

De nos jours, la zinguerie ne concerne plus uniquement le zinc, mais également le cuivre, l’aluminium, ou encore le PVC.

Le zinc est une matière qui est utilisée depuis plusieurs siècles pour la zinguerie. Résistant à la rouille et à l’oxydation, il possède une durée de vie d’environ 90 ans.  Grâce à sa capacité à contrer les champignons et la mousse, il n’a pas besoin d’un entretien ou d’un contrôle régulier.  Cependant, son principal point faible réside surtout au niveau du prix.

De plus en plus retenu en matière de zinguerie, l’aluminium est plus malléable et plus léger que n’importe quel matériau de construction. Très résistant au vieillissement et aux conditions hivernales. Il permet de survivre plus longtemps que les autres métaux face à la corrosion. L’inconvénient d’une zinguerie en aluminium est sa tendance à bosseler en contact fréquent et prolongé avec le gel.

Teintées dans la masse, les gouttières en PVC seront en couleur sans avoir une peinture qui finit par s’écailler. Gris, sable, brique, blanc, marron et noir sont possibles : l’harmonisation avec les façades ou la toiture est très facile. Inconvénient : le PVC résiste mal au gel.

En raison de ses caractéristiques, le cuivre constitue un excellent choix de matériaux pour la zinguerieEn réalité, le cuivre présente des propriétés particulièrement adaptées aux exigences de tous les éléments de la maison les plus exposés à toutes sortes de risques comme le toit et les gouttières. Bien que les cuivres soient classés parmi les matériaux les plus chers à l’acquisition, ils sont des investissements durables.. Le coût d’un toit de cuivre est à 30 % plus cher qu’un toit en zinc, mais le cuivre présente une durée de vie deux fois plus longue que le zinc.

 

L’entretien des gouttières

L’entretien d’une gouttière comporte 2 aspects :

  • Le nettoyage des profilés de gouttière : enlever l’accumulation de feuilles mortes, de branchages et toute autre matière susceptible d’empêcher le bon écoulement de l’eau.
  • Le contrôle du bon fonctionnement de votre gouttière : il s’agit de vérifier l’absence de fuites au niveau des raccords sur toute la longueur des profilés.

 

Pour vos zingueries, n’hésitez pas à nous contacter !