conduit de cheminée

La cheminée rime avec convivialité mais nécessite également de prendre en compte de nombreuses précautions, notamment en ce qui concerne le conduit de cheminée, afin que convivialité rime aussi avec sécurité !

Le conduit de cheminée : qu’est-ce que c’est ?

Le conduit de cheminée est un élément primordial de la maison. Le système d’évacuation des fumées est composé d’un conduit de raccordement, d’un conduit de fumé isolé et d’une sortie de toit. Sa fonction principale est d’évacuer les produits de combustion.

Le conduit de cheminée assure la sécurité des habitants du logement, tout en garantissant la performance de l’appareil de chauffage.

 

La réglementation des conduits de cheminée

Les règles d’étanchéité sont à respecter, notamment lors de la traversée de planchers ou de combles perdus.

Les professionnels travaillent en fonction du DTU 24.1. Ce document évoque particulièrement les contraintes liées aux nombres de coudes et de dévoiements. Ces normes varient en fonction des caractéristiques du poêle.

 

Quelques précautions :

Utiliser un combustible de qualité. Un bois traité peut, par exemple, endommager l’appareil et le conduit.

Ne pas surcharger l’appareil ce qui pourrait entrainer une surchauffe !

Le ramonage du conduit doit être effectué deux fois par an dont une fois en période de chauffe.

Le ramonage doit obligatoirement être réalisé par un professionnel déclaré car SEUL un PROFESSIONNEL pourra vous délivrer un certificat de ramonage réclamé par les assurances en cas de sinistre.

 

Vous avez plus de questions concernant votre conduit de cheminée ? N’hésitez pas à nous contacter !