Réaménager et adapter son lieu de vie est nécessaire pour les personnes à mobilité réduite (PMR). Les murs sont trop étroits pour permettre l’accès à un fauteuil roulant ? La baignoire est un obstacle? Les marches sont trop hautes pour être montées?  Bien souvent, la première pièce à repenser est la salle de bain. Mais son aménagement peut avoir un coût. 

Pour cela, plusieurs aides financières ont donc été mises en place pour réaliser les travaux d’aménagement pour PMR.

Les aides de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat)

L’ANAH accorde des aides financières aux propriétaires occupants ayant des revenus modestes. L’aide Habiter Facile est octroyée aux PMR. Grâce à l’aide financière Habiter facile, l’ANAH peut financer jusqu’à la moitié de vos travaux et vous accompagner dans toutes les étapes de votre projet. Pour savoir quels sont les critères applicables dans votre situation, consultez le site de l’ANAH

 

Les aides des caisses de retraites

Les caisses de retraites peuvent vous proposer des aides pour l’achat de matériels adaptés (barres d’appui ou marches antidérapantes). L’objectif de ces aides est de vous permettre de continuer à vivre chez vous le mieux possible. Renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite complémentaire. 

 

L’aide Action logement 

L’aide Action logement peut vous proposer jusqu’à 5000€ d’aide à l’adaptation du logement pour PMR, pour la salle de bains et les sanitaires. Consultez le site Action logement pour en savoir plus sur les conditions d’éligibilité et faire une simulation. 

 

Roannais Agglomération 

Les propriétaires occupants des logements situés dans les 40 communes de l’agglomération ont la possibilité de demander le programme d’intérêt général. Sont concernés : les travaux d’adaptation liés à la perte d’autonomie ou au handicap. L’aide de l’agglomération vient compléter les aides de l’ANAH et d’autres financeurs éventuels : aide plafonnée à 20% du montant total des travaux éligibles HT (plafonnée à 600 € pour les travaux d’adaptation)

Les aides fiscales

Pour les travaux d’accessibilité (installation d’une cabine de douche, sièges de douche, etc.) vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt à hauteur de 25 % des dépenses engagées pour l’achat et la pose du matériel. Par conséquent, le montant remboursé peut monter jusqu’à 5 000 € pour une personne seule et 10 000 € pour un couple. Rendez-vous sur service public france pour en savoir plus. 

 

Vous savez maintenant tout ! L’aspect financier ne peut plus vous bloquer. Alors pensez à votre sécurité.

 

Contactez-nous ou bien faites un devis.